Titre obligatoire

Emissions à venir

avr
22
dim
2018
20:00 Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
Fréquence Rock – Stéphane et Wal...
avr 22 @ 20:00
Fréquence Rock - Stéphane et Wallace
Fréquence Rock – Dimanche de 20h à 22h Dimanche de 20h à 22h Fréquence Rock avec Wallace et Stéphane Chaque dimanche, les studios de Pacifique FM se transforment en salle de concert. Des groupes régionaux[...]
22:00 Hard Times – Ugo
Hard Times – Ugo
avr 22 @ 22:00
Hard Times - Ugo
Hard Times – Dimanche de 22h à minuit Le Dimanche de 22h à minuit Hard Times présenté par Ugo Avec Ugo le métal sous toutes ses facettes + concerts Rejoins les fans Facebook de Hard Times
avr
23
lun
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
avr 23 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]

View Calendar

Vivez votre vie en couleurs avec Lucienne Jacmain !

L’artiste Lucienne Jacmain exposera du 1er au 17 mai à la Résidence d’Artistes du Pays des Collines. Entre ses œuvres abstraites et figuratives, elle plongera le public dans un univers poétique et coloré…

lucienne

Née au Congo, métisse d’un père belge et d’une mère congolaise, Lucienne Jacmain a passé une enfance idyllique et paradisiaque. Enfant, elle adorait les expéditions en forêt : les senteurs, les couleurs, la faune et la flore exceptionnelles de la forêt équatoriale l’enivraient et la fascinaient sous ces immensités d’arbres couvrant le ciel et ne laissant passer de-ci de-là que quelques rayons du soleil.

En 1958, arrivée en Belgique avec son père, sa sœur et ses frères, sa tante l’inscrit dans un pensionnat où elle prend rapidement goût à la peinture. Quelques cours à La Cambre complètent ensuite sa formation mais c’est surtout en autodidacte qu’elle progresse dans l’aquarelle figurative ;  en art abstrait, elle utilise plutôt l’huile et l’acrylique.

Aujourd’hui, c’est un challenge qu’elle a décidé de relever lorsque Jean-Pierre Delhaye, auteur flobecquois très connu dans la région, l’a sollicité pour illustrer la couverture de son dernier livre « Les pèlerins de la saison sèche ». Elle est allée puiser dans les retranchements ensevelis de sa mémoire : les souvenirs du Congo. C’est donc avec un réel bonheur qu’elle a accepté ce défi !

Tout en visitant son exposition, les visiteurs pourront découvrir, chaque jour, Lucienne Jacmain à l’ouvrage dans la réalisation de nouvelles œuvres. De plus, celle-ci proposera un atelier pour adultes lors duquel, en  utilisant la musique comme support créateur d’émotions et stimulant l’imaginaire, elle permettra aux participants de projeter sur la toile leur propre ressenti de formes et de couleurs, tout en apprenant la technique de la peinture acrylique.

Le programme se déroulera comme suit :

– Dédicaces du livre « Les Pèlerins de la saison sèche » de Jean-Pierre Delhaye le vendredi 8 mai à 19h.

– Atelier (8 pers. max.) : les lundi 11, mardi 12 et mercredi 13 mai de 14h à 17h (matériel, toiles et peinture mis à disposition des participants).

– Atelier photo portrait avec mini studio les 16 et 17 mai par Daniel Libioulle.

Le vernissage aura lieu le jeudi 30 avril à 19h à la Résidence d’Artistes du Pays des Collines (Place André Nouille, 11 à 7880 Flobecq). Le tout sera gratuit. Pour plus d’information, rendez-vous sur www.culturecollines.com.

Un voyage au cœur du Congo à travers les yeux de Lucienne Jacmain, c'est à découvrir du 1er au 17 mai à la Résidence d’Artistes du Pays des Collines !

Posted by Pacifique FM – Officiel on lundi 27 avril 2015

Avis de recherche dans la région WAPI de la Police Fédérale: Disparition de Frédéric TJOENS

22 avril 2015 vers 13h30, Frédéric TJOENS, un homme âgé de 37 ans, a quitté le domicile ce mercredi d’une connaissance située à Menin.


Depuis, il ne s’est plus manifesté.
Monsieur TJOENS circule à bord d’un véhicule PEUGEOT Partner gris clair immatriculé en Belgique 1-DXY-360 et muni de barres de toit.
Un autocollant comportant le prénom de ses enfants se trouve apposé sur la vitre arrière.
Frédéric TJOENS mesure 1m74 et est de corpulence normale. Il a les yeux bleu gris, les cheveux châtains coupés courts et il porte une barbe de quelques jours.
Au moment de son départ, il était vêtu d’un pantalon de peintre blanc avec des fermetures éclaires bleues sur les côtés, d’un t-shirt blanc avec des manches courtes orange, et d’une veste de training bleue.

Lien vers l’avis de recherche
Publié le 24/04/2015 à la requête du du Hainaut, division Tournai.

Témoignages
Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.
Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu

Disparu depuis ce mercredi on recherche ce père de famille.

Posted by Pacifique FM – Officiel on dimanche 26 avril 2015

Inauguration à Tournai de la première station CNG de Wallonie

La première station-service de gaz naturel compressé (CNG) de Wallonie a été inaugurée jeudi à Tournai en présence des ministres Rudy Demotte (PS), Carlo Di Antonio (cdH) et Marie-Christine Marghem (MR).

CNG

Avec un prix moins élevé que celui des autres carburants, le gaz naturel est un carburant économique et moins polluant que l’essence ou le diesel. En Belgique, selon la Fédération belge de l’automobile, il n’y a que quelque 1.700 voitures adaptées au CNG, sur près de 6 millions de  véhicules.

Le frein provient d’un manque de stations de rechargement, à  peine une vingtaine en Belgique, uniquement situées en Flandre.  Aucune en Wallonie jusqu’à ce jour. En effet, la première  station-service CNG de Wallonie a été inaugurée jeudi à Tournai. Il s’agit d’une  initiative d’IDETA (intercommunale de développement économique) qui, en collaboration avec Electrabel GDF Suez et G&V Energy Group, a fondé la société Enora.

L’objectif de cette société anonyme (SA) est de développer, d’implanter et d’exploiter des stations-service fournissant du CNG en Belgique et au  Luxembourg. D’ici 2018, Enora compte mettre sur place un réseau de 25 à 30 stations. Dans l’immédiat, l’ouverture de stations à Nivelles, Zellik, Lessines, Mouscron, Jemappes et Mont-sur-Marchiennes est prévue dans les prochains mois.

S’il est vrai qu’à l’achat le coût des véhicules adaptés au CNG nécessite un investissement plus important, le prix du carburant est plus bas (1,03€ le kilo) et la consommation plus faible.

Avec un prix moins élevé que celui des autres carburants, le gaz naturel est un carburant économique et moins polluant que l'essence ou le diesel !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 24 avril 2015

Le président allemand reconnaît le « génocide » arménien et la « coresponsabilité » de son pays

Le président allemand, Joachim Gauck, a reconnu jeudi soir pour la première fois le « génocide » arménien, soulignant la « coresponsabilité » allemande dans ce crime.

Joachim Gauck

« Nous devons également, nous Allemands, faire notre travail de mémoire »,  a-t-il déclaré, évoquant « une coresponsabilité, et même, potentiellement, une complicité de l’Allemagne dans le génocide des Arméniens ». La déclaration a été faite lors d’une cérémonie religieuse à Berlin, à la veille des commémorations officielles du centenaire des massacres perpétrés par les Turcs ottomans, qui ont fait 1,5 millions de victimes entre 1915 et 1917.

C’est la première fois que l’Allemagne utilise officiellement le terme de « génocide » pour évoquer ces massacres. Une vingtaine de pays, dont la France et la Russie, avaient déjà franchi le pas avant elle. Ankara, capitale de la Turquie, rejette toujours ce terme.

M. Gauck prend ainsi le risque de froisser la Turquie, un important allié que Berlin s’est toujours efforcé de ménager sur ce sujet. L’Allemagne abrite la première communauté turque à l’étranger, estimée à  environ trois millions de personnes.

Dans un discours, le président a précisé que des militaires allemands « ont participé à la planification et pour  une part à la mise en place des déportations.Des informations d’observateurs et de diplomates allemands  qui ont clairement établi la volonté d’extermination contre les Arméniens ont été ignorées » car le Reich allemand, allié à l’empire ottoman, « ne voulait pas compromettre ses relations » avec lui.

C’est la première fois que l’Allemagne utilise officiellement le terme de « génocide » pour évoquer ces massacres.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 24 avril 2015

L’Europe triple le budget de la surveillance des migrants !

Les chefs d’État et de gouvernement des 28 États membres de l’Union européenne ont décidé jeudi soir de tripler le budget de l’opération de surveillance des frontières maritimes Triton, ramenant les montants au niveau de l’opération de sauvetage des naufragés Mare Nostrum.

migrant

L’augmentation du budget de Triton semblait acquise dès avant le début du sommet.  Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a proposé de tripler, plutôt que doubler, les montants alloués à Triton.

Avec 9 millions d’euros par mois pour surveiller les frontières maritimes et secourir les migrants qui lanceraient un appel à l’aide le budget revient au niveau de celui de l’opération Mare Nostrum, organisée par l’Italie entre octobre 2013 et octobre 2014, avant que  Triton ne se substitue à l’opération de sauvetage.

La Belgique a soutenu la proposition de M. Juncker, a souligné le Premier ministre Charles Michel. Tous les pays européens n’étaient  pas aussi convaincus de l’opportunité de cette mesure.

Outre l’augmentation des moyens financiers, les dirigeants  européens ont également convenu de renforcer la position en mer Méditerranée, en fournissant à l’opération Triton des navires et des moyens  humains supplémentaires. La Belgique mettra ainsi le navire Godetia à disposition. La Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne notamment  ont aussi annoncé l’engagement de navires en Méditerranée.

Les dirigeants européens veulent aussi « identifier, capturer, voire  détruire » les bateaux des passeurs qui entassent les migrants sur  des embarcations de fortune. Ils ont chargé la Haute représentante de  l’Union européenne pour la politique étrangère Federica Mogherini  d’un mandat afin de « prendre les initiatives pertinentes le plus vite possible ».

Un projet de réinstallation des réfugiés a été évoqué, dans des discussions intenses, mais l’accueil de ces réfugiés se fera sur base  volontaire, ce qu’on regrette côté belge. Le projet de conclusions finales parlait d’au moins 5.000 réfugiés accueillis, la Belgique et  d’autres pays plaidaient pour que ce nombre soit revu à au moins  10.000, mais le texte final ne contient aucun chiffre précis.

La Commission européenne va présenter à la mi-mai sa stratégie en  matière de migration légale. Cette stratégie sera discutée au Conseil  européen de juin.

Les dirigeants européens veulent aussi "identifier, capturer, voire détruire" les bateaux des passeurs qui entassent les migrants sur des embarcations de fortune.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 24 avril 2015

La Belgique, 19e pays le plus heureux du monde !

La Suisse est le pays le plus heureux du monde, suivie de près par l’Islande, le Danemark, la Norvège et le Canada,  selon une étude internationale sur le bonheur publiée jeudi à New-York. La Belgique, quant à elle, se classe à 19e place. Le classement compte 158 pays.

bonheur

Ce rapport 2015 sur le bonheur dans le monde est le troisième cherchant à quantifier le bonheur, pour essayer d’influencer les politiques des gouvernements. Les Nations-Unies avaient publié le premier en 2012.

Pour arriver à leurs conclusions, les chercheurs ont étudié l’espérance de vie en bonne santé, le PIB par habitant, le soutien social (avoir quelqu’un sur qui compter), la confiance (mesurée par la perception d’une absence de corruption politique ou dans les affaires) la perception de liberté dans ses choix de vie et la générosité.

Les 13 pays en tête du classement sont les mêmes qu’en 2014, mais dans un ordre différent, a souligné Jeffrey Sachs, directeur de  l’Institut de la terre à l’université Columbia à New York, et l’un des auteurs du rapport écrit par un groupe d’experts indépendants et publié par le Sustainable Development Solutions Network, le Réseau pour des solutions de développement durable.

Ils combinent richesse et fort soutien social, ainsi qu’un  gouvernement relativement honnête et responsable, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse. « Les pays en-dessous de ce groupe ne sont pas à la hauteur soit en  matière de revenus, soit en matière de soutien social, soit les deux », a-t-il ajouté.

L’Afghanistan (153e), et la Syrie déchirée par la guerre (156e) rejoignent les dix pays les moins heureux en fin de classement, Togo (158), Burundi (157), Benin (155), Rwanda (154), Burkina Faso (152), Côte d’Ivoire (151), Guinée (150) et Tchad (149). En dépit du conflit en Irak, ce pays est 112e, devant l’Afrique du  sud, l’Inde, le Kenya et la Bulgarie.

La Suisse est le pays le plus heureux du monde. En fin de classement, on retrouve le Togo !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 23 avril 2015

Nouvelle agression au couteau à Tournai !

Une personne a été victime d’une attaque au couteau mercredi soir sur les boulevards à Tournai. Agressée par trois  individus, la victime n’a été que légèrement blessée, a indiqué jeudi le parquet de Tournai.

couteau de cuisine

Les faits se sont déroulés la nuit de mercredi à jeudi, vers 23h15, le long du boulevard des Déportés à Tournai où la victime circulait à pied avec deux copains. Soudainement, le groupe a senti une présence derrière lui. Prenant peur, les deux copains de la victime ont pris la fuite et sont rentrés chez eux.

Interpellée par trois individus et sous la contrainte d’un couteau, la victime a été emmenée un peu plus loin pour être délestée de son argent par l’un des trois malfrats. En se débattant, elle a été blessée au cou et aux joues.

Les agresseurs ont réussi à prendre la fuite, a indiqué en fin de journée le parquet de Tournai. Une enquête a été ouverte par la police de la zone du Tournaisis.

La victime a été blessée au cou et aux joues par trois individus armés d’un couteau !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 23 avril 2015

Cet escroc est en liberté, aidez à le retrouver !

Les escrocs ne sont jamais à court d’idée lorsqu’il s’agit de gagner de l’argent. Dernière arnaque en date, celle utilisant le système Paysafe qui permet d’effectuer des paiements sur internet sans utiliser de carte bancaire.

Paysafe

C’est à la demande du Parquet de Bruxelles que la police diffuse la mise en garde. Le mode opératoire est toujours le même : une personne se rend chez un commerçant et lui demande une carte Paysafe d’un certain montant. Cette carte contient un code qui peut-être utilisé pour faire ses achats sur Internet sans l’utilisation d’une carte bancaire.

La personne reçoit la carte et prend une photo du code se trouvant sur celle-ci. Elle utilise ensuite une excuse pour dire qu’elle n’a pas assez d’argent pour la payer. Elle sort du commerce et va immédiatement sur Internet en utilisant le code pour effectuer des achats.

Le 25 octobre 2014 un marchand de journaux situé sur l’avenue Hansen Soulie à Etterbeek a été victime d’une escroquerie Paysafe. Le suspect entre dans le commerce. Il fait semblant d’appeler mais en réalité il filme le commerçant. Il demande de recharger son Paysafe pour 300 euros. Il prétexte l’oubli de sa carte bancaire dans la voiture, sort mais ne revient pas. À l’aide de son smartphone, il active immédiatement la carte grâce au numéro subtilisé.

Si vous disposez d’informations sur ce fait ou vous reconnaissez cette personne, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300. La discrétion est assurée. Les témoignages peuvent aussi parvenir via avisderecherche@police.belgium.eu. Cet avis est disponible sur www.police.be.

Cet escroc utilise le système Paysafe qui permet d'effectuer des paiements sur internet pour arnaquer des commerçants !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 23 avril 2015

Daniel Verdebout, CGSP : « Les gouvernements n’ont pas reculé d’un pas ! »

Les grèves du service public paralysent la quasi-totalité du pays. Plusieurs services n’ont pas ouvert leurs portes aujourd’hui, c’est notamment le cas des bureaux de l’Onem de Tournai, rue du Crampon. Daniel Verdebout, responsable de la centrale CGSP était présent devant les locaux, nous l’avons interviewé par téléphone.

verdeboutd

Il nous a confirmé que les bureaux de l’Onem était totalement fermés et que personne, mis à part les grévistes, ne s’est rendu sur place. Daniel Verdebout a installé un piquet devant les locaux pour dissuader tout travailleur de ne pas briser l’arrêt de travail organisé par la CGSP.

Pour le responsable de la centrale, il était indispensable de bloquer les bâtiments suite aux actions gouvernementales concernant les pensionnés et les pré-pensionnés. Il accuse notamment « les gouvernements qui n’ont pas reculé d’un pas » suite aux mouvements de grève organisés à la fin de l’année 2014.

Une autre mesure qui fait polémique est celle concernant le saut d’index qui doit être voté ce soir. Pour M. Verdebout, cela ne fait aucun doute, la loi passera.  « En principe, ça devrait passer. On aura du mal à les éviter. Donc des actions futures sont à prévoir. »

Daniel Verdebout revient également sur le choix de la CSC de ne pas suivre le mouvement. « Ils respectent et couvrent la grève […] mais je n’ai vu aucune personne de la CSC habillée en vert. »

Retrouvez l’interview complète de Daniel Verdebout ci-dessous :

Interview de Daniel Verdebout, responsable de la centrale CGSP by Wallace -Pacifique Fm Officiel on Mixcloud

Pour Daniel Verdebout, responsable de la centrale CGSP, si l’index saute, de futures actions seront à prévoir !

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 22 avril 2015

Pascal Douliez, CGSP : « L’action syndicale de la CSC est à géométrie variable ! »

Ce mercredi 22 avril est synonyme de grève générale du secteur public. Les syndicats descendent dans les rues du pays pour se faire entendre. Pacifique FM a contacté par téléphone l’un d’entre eux, Pascal Douliez, représentant à la CGSP.

Pascal-Douliez

L’homme tire un premier bilan très positif de cette matinée de grève. S’il regrette des actions plus timides du côté de l’enseignement, il félicite le soutien des administrations communales, des CPAS, des finances, de l’ONEM, des chemins de fer et des prisons.

Les revendications n’ont pas changé et vise toujours les actions budgétaires du gouvernement et le nouveau régime de pension. Pascal Douliez indique à ce compte qu’ils doivent faire face à « des hommes politiques très orgueilleux qui ne veulent rien entendre et ne font que mépriser les travailleurs. » Le syndicaliste regrette également le traitement de faveur accordé par le gouvernement au secteur privé alors qu’il ne fait rien pour les communes de CPAS de la Wallonie picarde.

Le représentant à la CGSP n’est pas non plus tendre avec ses affiliés et en particulier avec la CSC dont il avoue avoir « des difficultés à suivre la logique et le fil conducteur de leur action syndicale à géométrie variable selon la façon dont il se lève le matin. » Des mots cinglants que M. Douliez remet en perspective en observant « une certaine lassitude » des mouvements qu’il impute à la trop longue période séparant les grèves de fin 2014 avec les actions débutées aujourd’hui.

Retrouvez ci-dessous l’interview complète de Pascal Douliez :

Interview de Pascal Douliez, représentant à la CGSP by Wallace -Pacifique Fm Officiel on Mixcloud

« Des hommes très orgueilleux qui ne veulent rien entendre et ne font que mépriser les travailleurs, » c’est en ces termes…

Posted by Pacifique FM – Officiel on mercredi 22 avril 2015