Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
19
jeu
2017
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
oct 19 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
oct 19 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]
14:00 WARM UP – SAM
WARM UP – SAM
oct 19 @ 14:00
WARM UP - SAM
Le Warm up c’est de la musique pour agrémenter votre après-midi, mais aussi………de la musique et encore de la musique !  

View Calendar

Question de M.Paul-Olivier Delannois au ministre de la Justice sur « l’interpellation des chefs de corps et bâtonniers du Hainaut à propos du palais de justice de Tournai et des justices de paix du ressort »

Delannois

Paul-Olivier Delannois (PS): Monsieur le président, monsieur le ministre, voici quelques mois, je vous interrogeais concernant l’avenir du palais de justice de Tournai. C’est maintenant au tour de la plate-forme des chefs de corps et des bâtonniers du Hainaut de porter leurs craintes et leurs recommandations devant vous et devant le premier ministre.
Ils plaident, comme je le faisais il y a quelques semaines, pour reconcentrer les entités judiciaires de Tournai sur le site de l’ancien palais de justice rénové et agrandi et ce, afin de limiter les coûts. Ils aimeraient également vous faire part de leurs discussions concernant les justices de paix du ressort.
Cette réunion de la plate-forme naît de l’incertitude qui plane toujours à propos du palais de justice de Tournai, de son avenir et du maintien des lieux de justice en ces temps de disette pour votre département.
Monsieur le ministre, la plate-forme des chefs de corps et des bâtonniers du Hainaut vous invite au dialogue, à l’échange de vues. Avez-vous prévu de les rencontrer et de les entendre dans ce dossier? Le gouvernement a-t-il entamé sa réflexion sur le Masterplan « Palais de Justice »? Où en est-on? Si non, quand cela est-il prévu? Pouvez-vous enfin rassurer les acteurs du monde judiciaire tournaisien? Comptez-vous les recevoir concernant la réforme des justices de paix? Si oui, dans quel délai?
Koen Geens, ministre: Monsieur le président, monsieur Delannois, vous faites allusion à votre question précédente sur ce sujet et je dois aussi vous renvoyer, du moins en partie, à ma réponse de l’époque. J’avais alors clairement dit que nous avions débuté l’élaboration du Masterplan, comme prévu dans mon Plan Justice.
Il est trop tôt pour pouvoir donner des détails. Je reçoischaquesemaineuncertainnombrede motions des communes environnantes dans le dossier de Tournai. Je les prends en considération et j’y réponds. Certes par une lettre standardisée mais j’y réponds. Un certain nombre de magistrats de Tournai ont aussi déjà été reçus à mon cabinet. Je crois avoir lu dans le journal L’Avenir que je visiterai « en toute discrétion » la région de Tournai. C’est difficile de faire des choses en toute discrétion mais j’essaie.
En ce qui concerne la justice de paix, ce plan comporte, comme précisé dans le Plan Justice, trois phases. La première phase « les doubles et triples cantons » est en cours de finalisation. Son élaboration s’est faite en totale concertation avec les justices de paix concernées. C’est aussi avec ces interlocuteurs que nous avons commencé l’exercice pour les phases deux et trois qui portent, d’une part, sur les cantons urbains et, d’autre part, sur les limites des cantons existants.
Paul-Olivier Delannois (PS): Monsieur le ministre, vous en avez fait état: dernièrement, votre collègue, Mme Marghem, vous a invité à son cabinet pour parler de cette problématique.
« Ils sont venus, ils sont tous là » aurait pu chanter Charles Aznavour. En effet, on avait invité l’opposition. Mon collègue M. Brotcorne, comme moi membre de l’opposition, comme moi intéressé par ce dossier, comme moi bourgmestre d’une commune (lui de Leuze, moi de Tournai) avait été invité, contrairement à moi. Ce qui m’a laissé à penser que certains avaient fait montre d’un petit manque de correction. Je me suis en tout cas dit que l’économie devait être le maître-mot de ce gouvernement et que le cabinet de Mme Marghem n’avait pas suffisamment de café ce jour-là pour pouvoir m’inviter. Ce n’est pas grave! Je n’en mourrai pas. Mais je peux vous garantir que je vais continuer à m’intéresser à ce dossier.
Cela dit, monsieur le ministre, j’ai lu dans la presse que, suite à cette réunion, vous vous étiez engagé à venir « discrètement » à Tournai. Si certains manquent de correction, si certains frôlent l’impolitesse, ce n’est pas mon cas. Je peux vous assurer que je suis un garçon bien élevé et poli. C’est donc avec faste et respect que je vous recevrai à l’hôtel de ville le jour où vous nous rendrez visite. Peut-être pouvez-vous le faire savoir à quelques grossiers personnages de votre entourage au gouvernement!

Paul-Olivier Delannois questionne le ministre de la justice et ne mâche pas ses mots !

Posted by Pacifique FM – Officiel on jeudi 8 octobre 2015

Mots-clefs : ,