Titre obligatoire

Emissions à venir

oct
21
sam
2017
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
oct 21 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]
18:00 Funk Anthology
Funk Anthology
oct 21 @ 18:00 – 19:00
Funk Anthology
Funk Anthology – Samedi de 21h à 22h Samedi de 21h à 22h Funk Anthology présenté et animé par DJ Vibe DJ Vibe officie sur la scène funky depuis prêt de 25 ans. Il se[...]

View Calendar

L’Europe triple le budget de la surveillance des migrants !

Les chefs d’État et de gouvernement des 28 États membres de l’Union européenne ont décidé jeudi soir de tripler le budget de l’opération de surveillance des frontières maritimes Triton, ramenant les montants au niveau de l’opération de sauvetage des naufragés Mare Nostrum.

migrant

L’augmentation du budget de Triton semblait acquise dès avant le début du sommet.  Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a proposé de tripler, plutôt que doubler, les montants alloués à Triton.

Avec 9 millions d’euros par mois pour surveiller les frontières maritimes et secourir les migrants qui lanceraient un appel à l’aide le budget revient au niveau de celui de l’opération Mare Nostrum, organisée par l’Italie entre octobre 2013 et octobre 2014, avant que  Triton ne se substitue à l’opération de sauvetage.

La Belgique a soutenu la proposition de M. Juncker, a souligné le Premier ministre Charles Michel. Tous les pays européens n’étaient  pas aussi convaincus de l’opportunité de cette mesure.

Outre l’augmentation des moyens financiers, les dirigeants  européens ont également convenu de renforcer la position en mer Méditerranée, en fournissant à l’opération Triton des navires et des moyens  humains supplémentaires. La Belgique mettra ainsi le navire Godetia à disposition. La Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne notamment  ont aussi annoncé l’engagement de navires en Méditerranée.

Les dirigeants européens veulent aussi « identifier, capturer, voire  détruire » les bateaux des passeurs qui entassent les migrants sur  des embarcations de fortune. Ils ont chargé la Haute représentante de  l’Union européenne pour la politique étrangère Federica Mogherini  d’un mandat afin de « prendre les initiatives pertinentes le plus vite possible ».

Un projet de réinstallation des réfugiés a été évoqué, dans des discussions intenses, mais l’accueil de ces réfugiés se fera sur base  volontaire, ce qu’on regrette côté belge. Le projet de conclusions finales parlait d’au moins 5.000 réfugiés accueillis, la Belgique et  d’autres pays plaidaient pour que ce nombre soit revu à au moins  10.000, mais le texte final ne contient aucun chiffre précis.

La Commission européenne va présenter à la mi-mai sa stratégie en  matière de migration légale. Cette stratégie sera discutée au Conseil  européen de juin.

Les dirigeants européens veulent aussi "identifier, capturer, voire détruire" les bateaux des passeurs qui entassent les migrants sur des embarcations de fortune.

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 24 avril 2015

Mots-clefs : , , , , , , , , ,