Titre obligatoire

Emissions à venir

Le port de Pecq se dessine doucement.

57147b7735708ea2d4a6e2ff
Des demandes de permis d’urbanisme commencent à fleurir et petit à petit des structures sont aménagées pour accueillir les adeptes.
« Nous avons une association momentanée de quatre entreprises pour occuper une partie de ce zoning de 11 ha en bordure de l’Escaut », explique l’échevin en charge du Développement économique, René Smette (Go – MR). « Il s’agit d’entreprises qui ont besoin de l’accès à la voie d’eau. »

Il s’agit d’entreprises comme Cosucra de Warcoing, Escaut-silos (Lebrun) de Mourcourt, les Huileries Vandeputte de Mouscron (qui pourrait construire un hall de production d’huile de lin), Sodemaf (groupe Dufour) de Tournai. Selon René Smette : « Cette association momentanée est ouverte. Si d’autres veulent venir s’ajouter, c’est possible. Le port de Pecq présente un avantage non négligeable : il se trouve après Tournai, où les travaux de mise à gabarit n’ont pas été encore réalisés et la voie est donc ouverte pour Anvers et Rotterdam. »

Ce port n’est, toutefois, pas amené à créer énormément d’emplois puisqu’il se compose avant tout de hangars et de silos en construction. « Il est probable que cette remarque sera relevée. Après, il faut savoir que ce zoning portuaire avec halls de stockage et transbordement de marchandises, ce n’est pas nouveau. Nous le savions. C’était prévu ainsi. Nous aurons plus d’emplois à l’hectare dans le futur zoning du Pont bleu. »

L’aspect que prend ce zoning portuaire semble pourtant très satisfaisant.  « Il n’y aura pas de soucis de mobilité pour les habitants. Ce seront deux routes distinctes : la circulation locale d’un côté, une autre pour le port. Il s’agit aussi d’un zoning intégré, avec une route paysagère superbe, un beau cadre, sans nuisances particulières… »

C’est à la maison communale de Pecq, le jeudi 28 avril à 18h, que le projet sera présenté lors d’une réunion publique. Le Port autonome du centre et de l’ouest (Paco) s’est également joint à la demande de permis.

Pont bleu: cela avance doucement

Le zoning du Pont bleu, à Warcoing, sera le premier véritable zoning de l’entité. Il s’agit d’une zone de 33 ha, dont 5 ha pour l’IEG et le reste pour Ideta.

« Pour l’instant, la procédure d’expropriation initiée il y a une dizaine d’années a été relancée. Il faut attendre les délais d’exécution. Il s’agira d’une expropriation partielle de toute la zone sauf la zone de la ferme du Clercamp », explique René Smette (Go – MR), échevin en charge du Développement économique.

« En réalité, plein de personnes sont intéressées pour s’installer au Pont bleu mais, vu le temps que cela prend, certains vont voir ailleurs. Le dossier avance toutefois. Il progresse très doucement. »

Mots-clefs : , , , ,