Titre obligatoire

Emissions à venir

juil
19
jeu
2018
07:00 Wapi Réveil – SAM
Wapi Réveil – SAM
juil 19 @ 07:00
Wapi Réveil - SAM @ Pacifique FM
Wapi Réveil – Lundi au vendredi de 7h à 9h Du lundi au vendredi réveille-toi en musique avec Frédéric Chaque matin du lundi au vendredi c’est le WAPI Réveil qui te fait lever. Des infos locales,[...]
09:00 Pacifique Job FOREM – Juliette e...
Pacifique Job FOREM – Juliette e...
juil 19 @ 09:00
Pacifique Job FOREM - Juliette et Adeline
Une émission réalisée et diffusée en collaboration et avec les chargées de communication du FOREM de Tournai et de Mouscron. Le Forem donne rendez-vous aux personnes à la recherche d’un job dans son émission hebdomadaire[...]

View Calendar

De plus en plus de Belges rejoignent l’Etat islamique !

Des Belges sont présents dans tous les lieux occupés par le groupe terroriste Etat islamique (EI) et certains combattants de retour de Syrie ont formé un « réseau d’alumni » qui pourrait se livrer durant des années encore à des activités terroristes en Europe, a prévenu l’administrateur général de la Sûreté de l’Etat, Jaak Raes, cité vendredi par les journaux ‘De Tijd’ et ‘L’Echo’.

islamiste

M. Raes a donné une conférence le 4 mai dernier à Berlin devant l’équivalent allemand de son service, l’Office fédéral pour la protection de la Constitution (BfV, le service de renseignements civil). Dans l’enregistrement de son exposé auquel ‘De Tijd’ a eu accès, le patron de la Sureté de l’Etat a expliqué la difficulté de sa tâche face au phénomène des « combattants étrangers » partis en Syrie avec la présence en leur sein d’un très grand nombre de Belges.

Selon lui, 263 Belges ont quitté la Belgique pour rejoindre la Syrie, 56 sont morts et 122 sont rentrés en Belgique. « Nous estimons que70% des Belges qui sont en Syrie ont rejoint l’Etat islamique. On retrouve des Belges partout où l’Etat islamique est actif », a-t-il dit.M. Raes y voit deux raisons: « un (le mouvement) Sharia4Belgium »,qu’il présente comme « le plus important incubateur de candidats au départ » qui a radicalisé les jeunes et leur a « lavé le cerveau ».

Et comme second motif, « l’effet boule de neige » car les candidats au départ se connaissent, sont frères, amis, camarades de classe. « Il y en a un qui s’en va et invite les autres à venir le rejoindre », a-t-il expliqué.Mais la Sûreté de l’Etat peut difficilement détecter les départs,en dépit du fait que tous passent par la Turquie. Car les candidats-combattants changent très rapidement les modalités de leur voyage pour éviter les contrôles, en partant par exemple d’aéroports proches comme Düsseldorf ou Cologne.

Le patron de la Sûreté de l’État explique également qu’un réseau d’anciens combattants en Syrie (« d’alumni »), à l’instar du GIA algérien, se développe en Europe. Il bénéficie de divers soutiens, par exemple, des adresses de logements cachés, pour faciliter ses activités terroristes. « En Belgique, nous avons déjà pu le constater », souligne-t-il.

263 Belges ont quitté la Belgique pour rejoindre la Syrie, 56 sont morts et 122 sont rentrés en Belgique !

Posted by Pacifique FM – Officiel on vendredi 15 mai 2015

Mots-clefs : , , , , ,